Achat de propriété : les erreurs fréquemment commises par les premiers acheteurs

Ca y est, le moment est venu d’acheter votre première propriété. Cet investissement, probablement l’un des plus importants de votre vie, implique de prendre le temps de réfléchir pour trouver la propriété qui convient à vos besoins actuels et futurs mais également à votre budget. Or de nombreux premiers acheteurs ont tendance à commettre des erreurs en négligeant certains éléments pourtant essentiels dans la prise de décision de l’achat d’une propriété.

Si vous souhaitez éviter de commettre ces mêmes erreurs et d’avoir des regrets une fois votre propriété achetée, nous avons listé pour vous les plus communes afin de vous permettre de faire un bon investissement dont vous serez satisfait pendant plusieurs années.

  1. Erreur #1 Sous estimer les frais

La première erreur que nous rencontrons souvent avec les premiers acheteurs c’est que ces derniers ont souvent tendance à sous estimer le coût que l’achat d’une propriété implique. Ils sont emballés en voyant une propriété qui leur plaît et dont le prix affiché correspond à leur budget.

estimer frais achat maison

Ainsi, ils oublient bien souvent d’inclure le prix d’une assurance hypothécaire, obligatoire lorsque la mise de fonds est inférieure à 20%. Ils oublient également les taxes municipales, les taxes scolaires, le coût de l’inspection, des rénovations à prévoir, la taxe de bienvenue, les frais de copropriété lorsqu’il s’agit d’un condo, les frais de notaire. Or tout ceci peut vite faire augmenter le budget à considérer pour l’achat de la propriété. Ils voient donc le budget à prévoir grandement augmenter en additionnant tous ces frais auxquels ils n’avaient pas pensé ou qu’ils avaient sous estimés. Afin d’éviter d’acheter une propriété que vous aurez des difficultés à payer ou bien d’être déçu en visitant des propriétés hors de votre budget, assurez vous de bien définir la totalité des frais à débourser si une propriété vous intéresse.

  1. Acheter une propriété trop petite

Lorsque vous achetez une propriété pour y habiter, il est essentiel de penser long terme. Ainsi, assurez vous de bien définir vos besoins afin d’investir dans une maison ou un condo ou vous pourrez vivre plusieurs années et qui aura donc prit de la valeur lorsque vous souhaiterez revendre votre propriété. L’achat de propriété est un investissement important, sûrement l’un des plus importants que vous aurez à faire dans votre vie, c’est pourquoi il est essentiel qu’il couvre vos besoins actuels mais également vos besoins futurs.

En achetant une propriété que vous allez revendre d’ici 2 ou 3 ans, vous prenez le risque de perdre de l’argent en vendant précipitamment plutôt que si vous gardez votre propriété pendant 7 ans et plus et ainsi maximisez vos chances de faire un bon profit au moment de la revente.

Avez vous des enfants en bas âge ou bien prévoyez vous d’en avoir prochainement? Si ces questions peuvent vous paraître non appropriées pour l’heure, il est important de se les poser afin de faire le bon investissement qui vous évitera d’avoir à vendre précipitamment votre propriété. Ainsi pensez au nombre de chambres, au rangement, au garage, au jardin et tout autre élément dont vous pourrez avoir besoin.

  1. Acheter dans le mauvais quartier

Certaines personnes font l’erreur de négliger le quartier dans lequel elles souhaitent acheter leur propriété. Or il s’agit là d’un élément important à prendre en considération puisque bon nombre de personnes déménagent à cause de leur quartier. Ainsi, assurez vous que le quartier ou se situe la propriété qui vous intéresse est également un endroit ou vous pouvez vous installer. Par exemple, il est important de ne pas négliger la distance jusqu’à votre lieu de travail, les services, l’école des enfants, la garderie, les transports. Le bruit et la tranquillité sont également des éléments qui peuvent grandement influencer votre qualité de vie. Inspectez donc les environs et poser des questions au courtier du vendeur. Y a t il des travaux prévus à proximité? Une voie ferrée cachée? Une route passante? Des bars ou boîtes de nuit? Ce sont des petits détails qui peuvent venir troubler votre quotidien en nuisant par exemple à votre sommeil, votre tranquillité et même à votre travail si vous travailler depuis la maison.

Également si vous avez des enfants ou prévoyez d’en avoir, vous aimerez peut être savoir s’il y a d’autres familles dans le quartier ou s’il s’agit plus de jeunes couples, d’étudiants ou de retraités.

Vous êtes sportif? Observez ou se trouvent les gymnases, terrains de sport, parcs à proximité de la propriété que vous envisagez d’acheter.

  1. Négliger le stationnement

Plusieurs premiers acheteurs ont aussi tendance à ne pas accorder assez d’importance au stationnement. Ils se disent qu’ils pourront trouver du stationnement dans leur rue avec une vignette et sont prêts à renoncer à acheter une propriété avec stationnement. Or bien souvent une fois la propriété achetée, ils passent des heures à tourner dans le quartier pour trouver un stationnement en revenant du travail ou des commissions et se voient obligés de se garer loin de chez eux.

Ils oublient également qu’ils devront régulièrement penser à se stationner ailleurs en hiver, chaque fois que leur rue sera déblayée. Ainsi, ils prennent le risque de payer une amende ou bien de voir leur voiture se faire remorquer. Il s’agit donc d’un élément important à considérer afin de ne pas regretter de ne pas avoir de stationnement par la suite.

  1. Ne pas avoir de pré autorisation hypothécaire

Étape essentielle de l’achat d’une propriété, la pré autorisation hypothécaire délivrée par votre banquier est importante car elle permet d’évaluer votre capacité financière et de fixer un budget pour l’achat de votre propriété. C’est pourquoi il s’agit de la première chose que vous devez faire lorsque vous vous lancez dans votre projet immobilier. Si vous décidez de faire une offre sans avoir au préalable effectué votre pré autorisation hypothécaire vous prenez le risque de vous voir refuser votre offre car vous aurez surestimé votre capacité financière.

Bon nombre de premiers acheteurs débutent leur projet immobilier en négligeant cette étape qui consiste pourtant la base pour pouvoir déterminer les critères de la future propriété que vous voulez acheter. Un simple rendez vous avec votre banquier vous permettra de définir ensemble de quel budget vous disposer et ainsi commencer votre projet sur le bon pied.

  1. Être prisonnier d’un bail

Si vous achetez une propriété comme investissement et que vous souhaitez louer, assurez vous de bien lire les conditions de l’offre d’achat afin de savoir si le locataire libérera le logement en même temps que vous en prendrez possession. Ainsi, vous ne pourrez peut être pas louer le logement au prix que vous le souhaitez avant que la fin du bail du locataire ou bien entreprendre certains travaux. Il s’agit également d’un élément important si vous souhaitez occuper la propriété dès le passage chez le notaire pour y habiter car si le bail du locataire est encore valide il vous faudra trouver un logement temporaire en attendant la fin du bail.

Si les propriétaires actuels occupent le logement, vous pouvez dormir tranquille mais si la vente implique un transfert de bail avec un locataire qui continuera d’habiter le logement même lorsque vous serez propriétaire, il est important de bien vous renseigner sur les conditions du bail ainsi que sur vos droits en tant que propriétaire. 

Ainsi, ne pensez pas que vous pourrez déloger la personne occupant votre appartement si facilement puisqu’il existe des lois protégeant les locataires. Vous pourrez alors vous retrouver dans des scénarios compliqués en ne pouvant pas habiter le logement immédiatement ou en ne pouvant pas augmenter le loyer tel que vous l’avez prévu.

  1. Ne pas faire d’inspection

Si certains acheteurs décident de faire impasse sur l’inspection pour tenter de remporter une offre, il s’agit là d’un risque important car l’inspection peut révéler de nombreuses choses sur la propriété, ainsi que des coûts associés à inclure dans votre budget. Vous pourrez donc passer à côté de rénovations importantes que vous découvrirez une fois la propriété déjà achetée. Plusieurs personnes pensent qu’en omettant de faire une inspection elles réduiront les frais mais c’est prendre le risque de se retrouver avec des frais de rénovation que vous n’avez pas anticipé et qui vous coûteront bien plus cher que de payer le service d’inspection.

Vous voici donc conscient des principales erreurs que vous devez éviter afin de faire un bon investissement que vous ne regretterez pas. Nos courtiers immobilier sont là pour vous accompagner dans votre projet. Leur expérience et leur connaissance en immobilier vous permettent d’éviter tous ces pièges et de faire un choix éclairé, qui correspondra réellement à vos besoins et dont vous serez satisfait jusqu’à la revente de votre propriété.

Vous voici donc conscient des principales erreurs que vous devez éviter afin de faire un bon investissement que vous ne regretterez pas. Nos courtiers immobilier sont là pour vous accompagner dans votre projet. Leur expérience et leur connaissance en immobilier vous permettent d’éviter tous ces pièges et de faire un choix éclairé, qui correspondra réellement à vos besoins et dont vous serez satisfait jusqu’à la revente de votre propriété.

Vous souhaitez discuter de votre projet immobilier avec l’un de nos courtiers? Appelez nous dès à présent au (514) 570-4444.

Envoyer un commentaire

Christine Gauthier Immobilier Canada

Vos Courtiers Immobiliers à Montréal

Téléphone

514.570.4444

Email

info@christinegauthier.com

Horaires

Lun - Ven : 08:00 - 18:00, Sam : 09:00 - 16:00

433 Rue Chabanel Ouest,

Suite 101A, Montréal, QC H2N 2J3

Copyright © 2021 Christine Gauthier Immobilier Inc. | Mentions Légales

Site Réalisé par On Air Netlines