Immobilier à Montréal: bilan 2019 et prévisions 2020 - Christine Gauthier Immobilier | Agence Immobilière

Immobilier à Montréal: bilan 2019 et prévisions 2020

Immobilier à Montréal: bilan 2019 et prévisions 2020

En 2019, le marché
immobilier a connu une croissance historique, avec une hausse des transactions
significative et une augmentation des prix due à la forte demande. Nous croyons
que 2020 continuera sous la même tendance que 2019, avec un marché chaud où les prix devraient continuer d’augmenter et les
délais de ventes de réduire. 

Nous croyons que l’inventaire, c’est à dire le nombre de propriétés sur le marché restera à un niveau anormalement bas.  Mais avant d’aller plus loin dans les prédictions du marché immobilier de 2020, il est important d’effectuer un retour sur le marché immobilier de 2019.

Voici un résumé de ce qui vous attend au cours de cet article:

2019 : une année significative pour le marché de l’immobilier à Montréal

Les secteurs les plus en vue de l’île de Montréal

Prix de vente des propriétés sur l’île de Montréal

Le phénomène de surenchère en 2019

Taux hypothécaire en 2019

Prédictions 2020

Vendre sa maison en 2020

Acheter une propriété en 2020

Pour davantage d’information, visionnez les vidéos de cet article dans lesquelles Christine Gauthier, courtier immobilier, vous parle des statistiques de l’immobilier à Montréal en 2019 et des prédictions 2020.

2019 : une année significative pour le marché de l’immobilier à Montréal

2019 a été, sans équivoque, l’année la plus active en immobilier depuis
la récession de 2008. Le nombre de ventes a augmenté de façon significative par
rapport à 2018 et l’inventaire a continué de diminuer, de sorte que les
inscriptions en vigueur sont en diminution de 16% en comparaison à 2018.

2019 a été la première année pendant laquelle les trois types de
propriétés (unifamiliale, copropriété et plex) ont basculés dans un marché de
vendeur. On parle de marché de vendeur lorsqu’il y a plus d’acheteurs à la
recherche de propriétés que de propriétés disponibles. Ce type de marché est à
l’avantage du vendeur car il lui permet d’obtenir de meilleures conditions de
ventes.

De plus, les prix ont également
augmenté de façon importante aux travers des trois catégories, avec en moyenne une
hausse de 6% sur 12 mois et de 28% sur 5 ans pour l’ensemble de l’île de
Montréal (statistiques APCIQ). Il n’y a donc aucun doute que 2019 était une
excellente année pour les vendeurs.

On peut donc en déduire que si, malheureusement, votre propriété n’a pas trouvé preneur, le problème ne réside pas au niveau du marché.

Les secteurs les plus en vue de l’île de Montréal

Nous avons analysé les différents secteurs de l’île de Montréal et comparé les prix de vente médians entre 2018 et 2019 afin de déterminer les secteurs ayant obtenu les plus fortes croissances de prix durant l’année 2019. 

Unifamiliale

Pour les secteurs de l’unifamiliale voici ceux s’étant démarqué ainsi que le pourcentage d’augmentation :

Condo

Le condo a connu une croissance incroyable en 2019. Un secteur se démarque particulièrement, celui de Parc Extension qui a vu les prix exploser, avec une hausse de 37%.  Plusieurs facteurs influencent cette forte hausse de prix. Dans un premier temps, on a pu constater une rareté de condos dans le secteur, contrairement à d’autres, et peu de nouveaux projets ont vu le jour. 

De plus, la proximité
du métro, du marché Jean-Talon et du campus universitaire font de Parc-Extension
un secteur en forte demande. Mentionnons d’ailleurs l’ouverture du Beau Mont,
un restaurant de Normand Laprise, célèbre chef Montréal et fondateur du Toqué.

Vous êtes propriétaire d’un condo dans Parc Extension? Contactez-nous pour savoir combien vaut aujourd’hui votre condo.

Plex

Le marché du plex reste toujours très actif dans plusieurs secteurs de Montréal. Il n’est pas rare de voir les plex recevoir des offres multiples et se vendre en haut du prix demandé. La popularité des plex n’est pas nouvelle car, depuis plusieurs années, nous constatons une augmentation constante des prix.  Il faut s’avoir que puisque pratiquement aucun nouveau plex ne se construit sur l’île et que plusieurs sont convertis en condo, l’offre de plex se retrouve donc très limitée.   

Vous souhaitez acheter un plex à Montréal? Contactez-nous afin d’être bien accompagné pour votre projet immobilier.

Prix de vente des propriétés sur l’île de Montréal

Nous avons aussi
compilé les prix médian des propriétés vendues sur l’île de Montréal.

Unifamiliale

Pour une unifamiliale, la fourchette passe de 303 000$ à Pointes-Aux-Trembles et jusqu’à 1.8 million à Westmount. 

Condo

Pour les condos, Pointes-Aux-Trembles reste le secteur le moins dispendieux avec des prix médian de vente à 178 000$ et Westmount demeure le plus dispendieux avec des prix de vente de 709 000$. 

Plex

Pour les plex, on peut trouver pour moins de 400 000$ à Pointes-Aux-Trembles et l’on doit débourser plus de 1.6 million pour un plex à Outremont.

Unifamiliale
Les secteurs les plus dispendieux :

Les secteurs les moins chers :

Condo

7 secteurs pour acheter un condo à moins de 250 000$

Plex

5 secteurs pour acheter un plex à moins de 500 000$

5 secteurs les plus dispendieux pour acheter un plex

Le phénomène de surenchère en 2019

L’année 2019 a été marqué par la surenchère. Ce phénomène est né il y a déjà quelques années, tout d’abord à Toronto et à Vancouver. Phénomène rare sur l’île de Montréal il y a à peine 5 ans, la surenchère nous frappe de plein fouet en 2019.  On parle de surenchère immobilière lorsque plus d’une offre est présentée sur une propriété. 

Donc plus que négocier un prix, les acheteurs potentiels doivent offrir le maximum possible pour pouvoir espérer acheter la propriété.  Le vendeur se retrouve avec l’option de choisir parmi plusieurs offres et d’accepter la meilleure.  Lors d’offres multiples, le prix de vente est généralement plus élevé que le prix demandé. 

Pour certains secteurs
de Montréal, s’en ai rendu là. Les courtiers immobiliers expliquent alors à
leurs clients que le prix affiché est le prix minimum pour la propriété et
qu’ils devront payé plus cher s’ils souhaitent que leur offre soit acceptée.  

Ce phénomène devrait
continuer en 2020, puisque la rareté de propriétés disponibles et la forte
demande ne démontrent pas de ralentissement de  cette frénésie des prix des propriétés.

Taux hypothécaire en 2019


En 2019, le taux directeur de la banque du Canada n’a pas changé.  Le marché du prêt hypothécaire se maintient toujours dans un creux historiquement bas qui avantage les acheteurs, puisqu’ils peuvent obtenir du financement à bon taux.  

Voici un graphique qui démontre les taux hypothécaires sur 5 ans des grandes banques :

Prédictions pour 2020

Le marché du condo va continuer de performer

Le marché du condo connaît toujours en forte croissance. 
En 2017, le marché a sous performé, la croissance des prix était
anémique, le marché était en faveur de l’acheteur, il y avait plus de vendeurs
que d’acheteurs.

Plusieurs promoteurs
de projets de condo neufs ont décidé de ne pas vendre, mais plutôt de transformer
leur projets en locatifs. Cela a eu pour effet de réduire grandement le nombre
de condos disponibles en 2018 et 2019. 

La demande ayant
reprit fortement en 2018 et le manque de condos sur le marché ont eu un impact majeur
sur la croissance des prix. Cette tendance s’est poursuivie en 2019, avec une
plus forte croissance des prix.   L’année
2020 va suivre cette tendance, nous prévoyons une forte hausse des prix et une rareté
de propriétés disponibles sur le marché.

Les condos de 3
chambres dans une fourchette de prix de moins de 500 000$ seront encore pour
2020 en forte demande. En effet les nouveaux projets de copropriété comportent
peu d’unités de 3 chambres, il y a donc un manque de ce type de propriété. 

Si vous avez un condo de 3 chambres, contactez-nous.

La ligne orange et les alentours du centre-ville sont les secteurs en forte demande. Ils sont ceux qui vont continuer de croître le plus rapidement, la proximité du centre-ville et la popularité du cœur de l’île étant recherchées.

Les secteurs moins
desservis par les transports en commun sur l’île ont moins bien performé en 2019 et cette tendance devrait se poursuivre
cette année. Cependant, nous constatons que ces secteurs ont généralement une
meilleur appréciation des unifamiliales.

Les offres multiples et la surenchère vont se poursuivre

Phénomène rare il y a quelques années mais très courant en 2019, les offres multiples vont continuer de se poursuivre en 2020. Nous croyons même que ce phénomène va augmenter.  La rareté des propriétés combinée à la forte demande des acheteurs font en sorte qu’il y a plus d’acheteurs que de vendeurs et donc une surenchère.  Encore une fois, ce phénomène est concentré dans les quartiers du cœur de l’île. 

Toronto et Vancouver ont connu ce genre de marché, c’est pourquoi nous les avons étudier de près et nous avons échangé avec de nombreux courtiers de ces 2 villes. Nous avons donc établit plusieurs stratégies, autant pour les acheteurs que les vendeurs.   Si vous pensez vendre votre propriété en 2020, il est important de bien effectuer la mise en marché pour profiter de la surenchère soit afficher le bon prix de vente et effectuer la bonne séquence d’actions (pré-inspection, annonces publicitaires).  Nous pouvons vous aider à obtenir plus. Sachez que nos vendeurs obtiennent en moyenne 2.1% de plus sur la vente de leur propriété qu’avec un autre courtier. 

Dans ce marché de
vendeur qui se poursuivra en 2020, les acheteurs devront adopter des stratégies
plus diversifiées afin de réussir à obtenir la bonne propriété qui les
intéresse. Cette année, il faudra donc bien prendre en considération les
conditions de votre offre ou se tourner vers des marchés alternatifs tels que
les propriétés cachées.

Les taux d’intérêt vont demeurer bas

La majorité des analystes estime que les taux d’intérêt vont demeurer bas en 2020. En fait plusieurs prévoient même une diminution des taux d’intérêts en 2020.   Plusieurs facteurs sont en cause, bien que le Québec connaisse présentement un boom économique, que le taux de chômage soit à un niveau historiquement bas, le reste du Canada quant à lui connait une croissance plus modeste.  En plus de cette croissance modeste, plusieurs économistes ont prédit que les États-Unis pourraient connaître une récessions en 2020.   De plus l’inflation est contrôlée au Canada.  Tous ces facteurs portent à croire que les taux vont se maintenir voir même diminuer, ce qui prédit une bonne performance du marché immobilier. Moins les taux d’intérêts sont élevés, plus il y a d’acheteurs sur le marché.

Les acheteurs étrangers vont continuer d’acheter à Montréal

Bien que ce n’est pas
encore problématique, comme dans certaines villes telles que Toronto ou Vancouver,
les acheteurs étrangers vont continuer d’acheter des propriétés à Montréal,
spécifiquement au centre-ville et en périphérie du centre-ville.

Cette tendance nouvelle a été accélérée dernièrement par des mesures mises en place à Vancouver et à Toronto afin de réduire le nombre d’acheteurs étrangers et ainsi réduire la pression des prix. Il faut dire que dans ces villes, les acheteurs étrangers sont beaucoup plus présents. Ils cherchent  des endroits pour investir leur argent et où le climat politique et économique est stable. Le Canada est donc l’un des meilleurs endroits pour eux pour investir leur argent.  

La disponibilité de logements locatifs demeure à un creux historique

Bonne nouvelle pour
les propriétaires, moins bonnes pour les locataires. Le taux historiquement bas
de logements vacants à Montréal va se poursuivre en 2020.  Il faut savoir que très peu de logements
locatifs sont construits sur l’île de Montréal. 

De plus chaque année
plusieurs propriétés locatives sont converties en condo ce qui réduit
l’inventaire de logements locatifs. 
Combiné avec la croissance démographique et l’immigration,  notre parc locatif ne parvient pas fournir à
la demande.  Les propriétaires pourront
continuer de demander des loyers beaucoup plus élevés pour leur
appartements.   Pour plusieurs locataires,
il pourrait être avantageux de se tourner vers l’achat d’une propriété.

Vendre sa maison en 2020

Tel que déjà mentionné,
2020 sera une excellente année si vous pensez vendre votre propriété. Vous
serez avantagé par rapport aux acheteurs car il y aura plus d’acheteurs que de
vendeurs.  Dans un marché effréné, il est
important de faire affaire avec le bon courtier pour vendre votre
propriété.  En effet pour maximiser les
chances de ventre votre propriété en offre multiples, votre courtier doit avoir
un plan de match, c’est-à-dire bien préparer la partie avant la mise en marché afin
de créer un engouement pour votre maison. 

Notre équipe dispose de cette expertise. Si vous pensez vendre cette année, contactez-nous pour maximiser vos chances d’obtenir un meilleur prix. De plus lorsque de nombreuses offres sont reçues sur votre propriété, la gestion de celles-ci requiert une expertise et une connaissance approfondie des offres multiples. Nous en traitons beaucoup et nous savons comment vous aider à tirer le maximum de celles-ci.

Acheter une propriété en 2020

Comme vous l’avez constaté en lisant cet article, être un acheteur de propriétés en 2020 ce n’est pas de tout repos,  il faut donc trouver un courtier qui peut vous aider à dénicher la perle rare au bon prix.  Notre équipe est formée par des expert qui ont connu les marchés fous de Vancouver et Toronto. Elle dispose de plusieurs stratégies novatrices qui vous permettrons d’augmenter vos chances lors d’offres multiples.  De plus notre équipe de marketing dispose de plusieurs stratégies pour vous trouver une propriété cachée, soit des propriétés qui ne sont pas affichées sur le marché telle que Centris.

Vous envisagez de vendre ou bien d’acheter une propriété en 2020? Contactez-nous au : (514) 570-4444 ou envoyez-nous un message. Nos courtiers sont disponibles pour vous accompagner dans votre projet immobilier.