Premiers acheteurs : Comment acheter dans le contexte actuel - Christine Gauthier Immobilier | Agence Immobilière

Premiers acheteurs : Comment acheter dans le contexte actuel

BLOGUE

Premiers acheteurs : Comment acheter dans le contexte actuel

Comment faire pour accéder à la propriété dans un marché en surchauffe lorsqu’on en est à son premier achat ? Le contexte actuel de surenchère, d’offres multiples et de faible taux de maisons à vendre pourrait en décourager plus d’un. Nous avons quelques trucs et conseils pour vous aider à acheter une propriété malgré les circonstances.

Comment accumuler une mise de fonds

Afin de réussir à accumuler une mise de fonds de 5 %, il est primordial de commencer à économiser le plus rapidement possible. Par exemple, si un couple économise 500 $ chacun par mois dans un CELI ou dans un REER (si le palier d’imposition en vaut la peine), ils pourraient avoir 20 000 $ après 20 mois. En principe, cette mise de fonds serait suffisante pour acheter une propriété de 400 000 $.

Le RAP

Ce programme gouvernemental permet de retirer une somme d’argent de vos REER pour l’achat ou la construction d’une première maison. Vous pouvez retirer jusqu’à 35 000 $ par personne (premiers acheteurs) sans payer d’impôt. Vous avez 15 ans pour rembourser la totalité des sommes empruntées sans intérêts.

Dans le cas du RAP, est considérée premier acheteur d’une première maison la personne qui n’a pas demeuré dans une habitation, au cours de la période de quatre ans, dont elle ou son époux ou conjoint de fait actuel étaient propriétaires. Il est possible que seulement une personne d’un couple soit considérée comme premier acheteur. De plus, une personne handicapée ou si vous aidez une personne handicapée qui vous est liée avec l’achat ou la construction d’une habitation, a aussi droit au RAP.

Préqualification hypothécaire

Pour vous aider dans la négociation d’une propriété, il vaut mieux avoir une préapprobation hypothécaire d’une institution financière en main. Cet outil peut rassurer les vendeurs et privilégier votre offre dans un contexte de surenchère et d’offres multiples.

Être réaliste

Vous rêvez d’une magnifique maison unifamiliale clé en main dans un quartier prisé ? Il est fort à parier que vous deviez attendre quelques années avant d’y parvenir. Nous vous suggérons de débuter par l’achat une maison de départ plus modeste, un condo ou une maison en rangée dans un quartier avoisinant moins tendance. Vous êtes bricoleur dans l’âme ? Regardez du côté des propriétés qui ont besoin d’un peu d’amour !

Être créatif

Dans un marché de vendeur, comme en ce moment, les offres multiples et les surenchères sont devenues la norme. Tout d’abord, ne vous laissez pas emporter et fixez-vous un budget maximal. Vous ne pouvez débourser davantage ? Jouez avec les détails comme la date d’occupation idéale pour le vendeur ou l’achat de meubles, etc. Aussi, on peut se tourner vers les propriétés qui ont besoin de rénovations ou qui sont sur le marché depuis un certain temps.

S’éloigner en banlieue, une bonne idée ?

Il est facilement tentant de s’éloigner des grands centres pour acheter une propriété à son goût. À moins que vous soyez en télétravail, pensez-y avant de vous éloigner de votre lieu de travail. Considérez le temps de trajet dans la voiture, le coût en essence ou le coût des transports en commun.

Confier le processus à des spécialistes

Une des meilleures façons d’accéder à la propriété, qu’on soit un premier acheteur ou non, est de se faire conseiller par un courtier immobilier. Il est important de savoir que les services d’un courtier pour les acheteurs sont gratuits. Choisissez un courtier immobilier qui saura prendre le temps de vous accompagner dans chacune des étapes de l’achat d’une maison.

Bon achat !