Récapitulatif du marché - octobre 2022 - Christine Gauthier Immobilier | Agence Immobilière

Récapitulatif du marché – octobre 2022

Le marché immobilier est en constante évolution et il peut être difficile de suivre les dernières tendances. Si vous prévoyez acheter ou vendre une maison au cours des prochaines années, il est important de savoir à quoi vous attendre. Ce mois-ci, nous discuterons de l’état actuel du marché immobilier et tenterons de prévoir comment il évoluera d’ici la fin de l’année.

À l’heure actuelle, le marché immobilier est en train de changer car les taux d’intérêt montent en flèche et il y a de plus en plus de maisons sur le marché.

Les prix sont encore jugés stables, cependant il est important de se préparer à une baisse potentielle des prix si vous envisagez de vendre votre maison.

Si vous cherchez à acheter une propriété, c’est une bonne idée d’agir maintenant avant que les taux d’intérêt connaissent une autre hausse importante en allant, par exemple, protéger votre taux lors d’une préqualification hypothécaire.

En ce qui concerne les prochains mois, nous prévoyons que le marché immobilier continuera de changer et d’évoluer. On s’attend à ce que les taux d’intérêt augmentent, ce qui signifie que les prix des maisons pourraient continuer de baisser. Plus de maisons sont également susceptibles d’arriver sur le marché et d’y demeurer plus longtemps, offrant aux acheteurs plus d’options à choisir.

Si vous envisagez d’acheter ou de vendre une maison dans un avenir proche, il est important de rester à l’affût des dernières tendances du marché. Ce faisant, vous pouvez vous assurer d’obtenir le meilleur prix possible pour votre maison.

Statistiques Centris.ca

Est-ce qu’attendre pourrait vous coûter cher ?

Le marché immobilier montréalais étant en plein refroidissement, de nombreuses personnes attendent présentement de voir une accalmie se pointer à l’horizon avant de vendre ou d’acheter une maison.

Ils croient qu’ils obtiendront une meilleure affaire s’ils attendent.

Cependant, cela peut ne pas être le cas puisqu’en fait, attendre pourrait vous coûter plus cher à long terme.

La hausse des taux d’intérêt hypothécaires et la baisse des prix de vente ne sont que deux des risques associés à l’attente.

La Banque du Canada vient d’annoncer (le 26 octobre dernier) une sixième hausse de suite du taux directeur,

de 0,50 point de pourcentage, pour l’amener à 3,75 %.

La banque centrale du pays tente depuis des mois de calmer l’inflation et de la ramener dans une fourchette annuelle de 1 % à 3 %. Mince consolation lors de la dernière hausse de taux, beaucoup de gens s’attendaient à une hausse de 0,75 %, la Banque a augmenté de 0,50 %. Les spécialistes pensent que la Banque commence à être sensible à l’impact de sa politique.

Serait-ce le signe d’une stabilisation du marché ?

Nos projections pour les prochains mois

Bien que la hausse du taux directeur fût moins importante qu’envisagé, il s’agit quand même d’une hausse significative. Une hausse de 0,50 % sur une hypothèque « standard » de 500 000 $ amorti sur 25 ans représente un montant d’environ 140 $ de plus par mois sur le versement mensuel.


La Banque a tout de même mentionné mercredi matin qu’il restait possiblement des hausses de taux à venir. La prochaine est prévue pour le 7 décembre et la suivante, le 25 janvier 2023. Chaque hausse réduit le nombre d’acheteurs potentiels sur le marché. Les économistes commencent à prédire que le Canada pourrait entrer en récession dès janvier, ce faisant, le taux directeur de la Banque du Canada pourrait se stabiliser à ce moment-là. Si le Canada entre en récession, nous aurons encore quelques mois avant que celle-ci affecte le marché du Québec.

C’est le temps maintenant de revoir vos besoins et vous assurer que votre propriété convient à vos besoins (surtout si ceux-ci sont appelés à évoluer rapidement dans les prochains 2-3 ans).

Une possible récession pourrait vous coûter cher si vous attendez pour vendre votre propriété. Si vous envisagez d’acheter ou de vendre une maison à Montréal, il est important de faire vos recherches et de prendre une décision éclairée selon l’état du marché actuel.

Vendre sa maison dans le contexte actuel

1- Fixez correctement le prix de votre maison – vous voulez trouver un prix juste qui attirera les acheteurs, mais vous ne voulez pas la vendre à un prix inférieur à sa valeur.

2- Assurez-vous que votre maison est en bon état – les réparations et les rénovations peuvent être coûteuses, mais elles en valent la peine si elles vous aident à vendre votre maison plus rapidement.

3- Mettez votre maison en valeur – désencombrez, nettoyez et effectuez les réparations nécessaires.

4- Commercialisez efficacement votre maison – utilisez les ressources en ligne comme le site web de Centris.ca, les sites des différentes plateformes sociales et les journaux pour faire passer le mot.

5- Négociez avec les acheteurs potentiels – n’oubliez pas que vous voulez faire la meilleure affaire possible pour vous.

6- Concluez la vente et passez à autre chose !

Lorsqu’il s’agit d’acheter 🔑ou de vendre🎉, il est essentiel de bien s’entourer !

Le marché change et il est important de faire équipe avec les bonnes personnes afin d’être en mesure de faire une mise en marché efficace qui vous apportera des offres.

Pour faire affaire avec notre équipe d’experts, contactez-nous dès aujourd’hui.

VENDEURS, curieux de savoir combien vaut votre maison, cliquer sur le lien ci-dessous pour une ✨évaluation gratuite✨ afin d’en savoir plus sur le prix de vente des maisons dans votre secteur

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]