Marché immobilier : bilan de cette première moitié de l’année

Cher lecteur,

Le moment est venu de faire un bilan de cette première moitié de l’année 2020 en matière d’immobilier. Vous etes surement curieux de savoir comment se porte le marché après les événements survenus depuis le début de l’année.
L’immobilier fait toujours couler beaucoup d’encre dans les médias et génère de nombreuses discussions, questions et opinions. Cette année avec la Covid-19 et le confinement, vous en avez probablement entendu parler encore plus qu’à l’ordinaire. Des gros titres dans les journaux soulèvent encore plus les questionnements et incertitudes.
Vous avez surement entendu dire tout et n’importe quoi et vous vous demandez ce qu’il en est réellement. Afin de répondre à vos questions, nous allons rectifier certains faits et présenter le scénario le plus probable pour le marché immobilier au courant des prochain mois dans cette revue du marché.

Prix médian des 6 derniers mois

Tout d’abord commençons avec les dernières données que nous avons. Pour les 6 premiers mois de l’années 2020, le prix Médian dans la métropolitaine de Montréal a vu une forte hausse malgré une chute des ventes. L’un des facteurs qui explique cette chute est celle encore plus importante du nombre de propriétés disponibles sur le marché.

Scénario en V


Vous vous demandez comment les prix vont évoluer dans les prochains mois voir les prochaines années? Nous croyons que le marché immobilier devrait connaître une légère hausse des prix jusqu’à l’automne pour ensuite chuter pour une période pouvant se maintenir au minimum jusqu’au 2e trimestre 2020 et au maximum jusqu’au début 2022.
Suivant cette chute les prix devraient revenir au niveau de prix record que nous connaissons présentement. Il s’agit du scénario en V que plusieurs économistes et études semblent privilégier. Les raisons qui nous poussent à croire à ce scénario sont les données suivantes :

Baisse des taux d’intérêts


À court terme la baisse des taux d’intérêt a eut un effet positif sur la demande, puisque de nombreux acheteurs ont décidé d’en profiter pour acheter.

Rareté de propriétés


De plus, il y a présentement une grande rareté de propriété sur le marché, non seulement au niveau des propriétés à vendre, mais aussi au niveau des logements locatifs disponibles. Dans un marché normal ou il y a un équilibre dans l’offre de location, un premier acheteur a plus de liberté et d’options quant au moment choisir de devenir propriétaire. Lorsque nous sommes en période de rareté et que les logement sont plus difficiles à trouver, plusieurs premiers acheteur devancent leur décision d’achat.

Chute des inscriptions


En ce qui concerne les propriétés à vendre, le nombre d’inscription a chuté de 32% depuis le début de l’année par rapport à 2019. Dans la même période du au Covid, les ventes ont aussi diminué, mais de seulement 14% soit beaucoup moins que les nouvelles inscriptions, ce qui met à court terme une pression sur les prix et sur la demande. À moyen terme cependant plusieurs éléments soulèvent des inquiétudes :

Reports des paiements hypothécaires


Il y a le programme de report de paiements hypothécaires. Le Québec arrive en première place lorsqu’il s’agit du report des paiements hypothécaires, selon les données obtenues 27% de toutes les demandes de report ont été faites au Québec.
Lorsque le programme prendra fin à l’automne et que tous ces ménages devront recommencer à payer à nouveau leur hypothèque, on se doute bien que plusieurs d’entre eux n’auront toujours pas la capacité financière de payer, ce qui aura probablement pour effet d’augmenter le nombre de propriétés à vendre

L’immigration, facteur essentiel à l’immobilier


Un des éléments importants qui a permis aux prix de connaitre une croissance soutenue dans les grandes villes canadiennes dont Montréal, c’est l’immigration. Cet afflux de nouveaux arrivants a en effet joué un rôle important sur la demande des propriétés et sur l’augmentation des prix.
Les dernières données disponibles pour avril démontrent un fort ralentissement de l’immigration, avec une baisse de 80% par rapport à la même date en 2019. Selon plusieurs analyses cette chute marquée de l’immigration devrait se maintenir jusqu’en 2022. Nous aurons donc une réduction importante de la demande.

Le sort de la relance économique


L’autre élément important est la capacité des ménages canadiens a participé à la relance économique.
La dette des ménages en fonction du PIB(Produit intérieur brut) une mesure qui permet de mesurer le niveau de risques économiques, est de 102% au Canada. En haut de 80% on considère que la croissance de l’économie est fragilisée. La marge de manoeuvre dont dispose les ménages pour consommer est faible, ce qui pourrait avoir un impact sur l’économie.

Retour à la normale


À plus long terme la majorité des éléments devrait revenir vers la normale ce qui aura pour effet d’aider le marché immobilier. Un élément très peu abordé et qui selon nous jouera un rôle important dans la croissance des prix vers 2022 sera l’élément de rareté de propriétés engendré par les refinancements et renouvellements hypothécaires importants que nous connaissons présentement. Des données obtenues de RateHub démontrent une demande à la hausse de 78% pour les renouvellements des hypothèques et de 182% pour les refinancements. Cette forte hausse empêchera beaucoup de vendeurs de revenir sur les marchés d’ici les 3 prochaines années, favorisant notre scénario de rareté en 2022.

Les meilleurs segments à court et moyen terme

La banlieue connait présentement un engouement jamais vu. Il était fréquent de voir de la surenchère dans les quartiers centraux de Montréal, mais ce phénomène était beaucoup plus rare en banlieue. Présentement c’est au tour la banlieue de gouter à cette frénésie immobilière, puisqu’il semble que les acheteurs délaissent Montréal pour les rives.
Nous croyons que cette tendance va se maintenir tant et aussi longtemps que nous ne connaitrons pas un retour à la normale au niveau du Covid et des pratiques de télétravail. Nous pensons que certaines banlieues pourraient ne pas connaitre le scénario en V et voir les prix se maintenir et augmenter. Quant à Montréal, principalement pour le marché du condo au centre-ville le creux pourrait être plus prononcé.
Le marché des propriétés moins dispendieuses devrait aussi bien performer à court et moyen terme. Dans un contexte d’incertitude économique plusieurs économistes pensent que les acheteurs seront un peu plus prudents et vont restreindre leur budget pour l’achat mettant ainsi la pression sur les propriétés moins dispendieuses.

Vous pensez vendre votre propriété d’ici les 18 prochains mois?

La meilleure stratégie est de mettre le plus rapidement possible votre maison en vente pour profiter de la vigueur du marché et éviter de devoir vendre dans le creux du V. Nous vous invitons à nous contacter pour discuter la valeur marchande actuelle de votre propriété et d’établir la meilleure stratégie de vente.

Déterminer une stratégie de financement hypothécaire

Vous pensez ne pas vendre votre propriété pour au moins 4 ans? Profitez de la faiblesse des taux pour mettre en place une stratégie de financement hypothécaire :

-Renouveler votre hypothèque si elle n’est pas encore rendue à échéance, pour obtenir un meilleur taux.

-Fixer votre taux hypothécaire, s’il est variable il pourrait être avantageux de le transformer en taux fixe.

-Profiter de la faiblesse des taux pour refinancer vos dettes avec des termes avantageux et ainsi diminuer la portion de vos mensualités attribuées à votre dette totale.

-Mettre en place une marge de crédit hypothécaire si vous avez peu ou pas d’hypothèque pour effectuer des investissements et profiter de la potentielle baisse des prix des propriétés pour faire un 2e achat rentable.

Pour tous vos besoins en financement nous avons mis en place des ententes avec des courtiers hypothécaires qui seront vous guider et trouver les meilleures conditions pour vous, contactez-nous pour en savoir un peu plus.

*Source APCIQ, SCHL, Trading Economics, Banque du Canada

Christine Gauthier Immobilier, l’Agence Immobilière du futur

Christine Gauthier Immobilier c’est une agence familiale et 100% québécoise. Notre but est de faire avancer la pratique du courtage immobilier en innovant et apportant des solutions uniques. D’ailleurs, en ce qui concerne les nouveautés, nous couvrons maintenant, toute la grande région de Montréal, nous avons développé un outil d’intelligence artificielle et nous avons notre propre agence Marketing.

Nous couvrons la grande région de Montréal

Notre équipe s’agrandit et nous sommes en mesure de vous aider dans vos projets d’achat de vente dans toute la grande région de Montréal, pour la vente et pour l’achat de propriété. Nous avons des courtiers qui connaissent et se spécialisent dans chacun des secteurs du Grand Montréal.

Nouveauté! L’intelligence Artificielle

Nous sommes bien plus qu’une agence immobilière nous opérons en mode « Start-up Techno « ce qui nous permet de développer des meilleurs moyens et outils pour vendre des propriétés. Nous venons d’ailleurs de lancer YVAN un Outil d’Intelligence Artificielle Unique au Québec qui nous permet de trouver des acheteurs et de publiciser des maisons selon le type d’acheteur qui serait intéressé.

L’intelligence Artificielle nous permet en autre de trouver des acheteurs en analysant les données publiques internet et par la suite de leur présenter votre propriété si leur profil correspond. Par exemple un couple qui annonce la naissance d’un enfant sur Facebook, croisé au profil LinkedIn du lieu de travail, permet à l’outil de déterminer le potentiel d’achat pour cette famille et de déterminer quelle propriété sera la plus appropriée.

De plus l’outil permet l’affichage Dynamique de votre propriété ainsi selon les données recueillies par YVAN, la présentation de votre propriété sera différente d’un acheteur à l’autre. La même pièce pourrait être stagé virtuellement de manière différente pour plaire au gout des différents acheteurs et leur permettre de se projeter.

Agence Marketing Intégré

Nous sommes la seule agence immobilière à posséder dans nos bureaux sa propre agence marketing et notre propre imprimerie. Nous sommes en mesure de développer des stratégies uniques de mise en marché pour chaque propriété en ventes et ainsi faire voir chaque propriété au maximum d’acheteurs potentiels qualifiés.

Pour Vos Besoins en Immobiliers nous sommes là pour vous
Christine

Envoyer un commentaire

Christine Gauthier Immobilier Canada

Vos Courtiers Immobiliers à Montréal

Téléphone

514.570.4444

Email

info@christinegauthier.com

Horaires

Lun - Ven : 08:00 - 18:00, Sam : 09:00 - 16:00

433 Rue Chabanel Ouest,

Suite 101A, Montréal, QC H2N 2J3

Copyright © 2020 Christine Gauthier Immobilier Inc. | Mentions Légales

Site Réalisé par On Air Netlines